Niveko

Famille Auerhammer

Famille Auerhammer

AVOIR L'EAU À PORTÉE DE MAIN

En tant qu’indépendant, je ne dispose que de très peu de temps libre. C’est pour cela que les voyages à la mer pour pouvoir nager et se relaxer sont très rares. Faire la route vers la mer et le retour n’est pas un mode de repos qui me convienne. Et séjourner au bord d’une mer dont l’eau n’est pas très propre tout en devant affronter les attaques incessantes des moustiques, ce n’est pas vraiment ce que je recherche.

Revendeur

Arosa Schwimmbad- und Saunatechnik GmbH

Année d’installation

2013

Pays

Allemagne

Spécifications

NIVEKO débordement MULTI

Vu que je n’ai malheureusement pas pu réaliser mon rêve d’habiter au bord de l’eau, j’ai commencé à réfléchir comment amener l’eau jusque chez moi.

Vu que je n’ai malheureusement pas pu réaliser mon rêve d’habiter au bord de l’eau, j’ai commencé à réfléchir comment amener l’eau jusque chez moi. Avoir de l’eau à portée de main, cela signifie cent pourcents de repos sans la moindre perte de temps.

Des rayons de soleil tout au long de la journée

Après plusieurs consultations détaillées et approfondies, et après avoir engrangé de nombreuses informations, les considérations se sont rapidement transformées en plan réalisable. Ma maison a été construite sur un coteau dont le terrain descend lentement vers une vallée qui abrite un petit village. Au sud-ouest, la vue est libre jusqu’à l’horizon où le soleil se couche derrière la forêt. La maison est orientée vers l’ouest et la terrasse est installée côté sud. Vu que rien ne vient entraver la course du soleil, nous profitons de ses rayons du moment où il se lève jusqu’au moment où il se couche à l’horizon.

Compte tenu de la légère pente du terrain, nous avons rapidement songé à concevoir une seconde terrasse avec la piscine. La différence de hauteur entre la terrasse existante et la terrasse avec la piscine est de 0,5 m et la différence de hauteur par rapport au jardin est de 0,6 – 1,6 m. Jusqu’à l’horizon, rien n’entrave la vue sur la vallée. En cas de vent fort et d’orage, on voit ressortir un autre énorme avantage des terrasses : les feuilles qui volent et les impuretés qui tombent des arbres n’atteignent pratiquement pas la piscine.

Une terrasse ressemblant au pont d’un bateau

Nous avons dû bien réfléchir comment intégrer la terrasse de la piscine dans le jardin. Il s’agit en effet d’une surface de 7 x 17 m, sur une dénivellation de 0,5 – 1,6 m et il ne fallait absolument pas que cela choque. Nous avons réussi à compenser la dénivellation en direction du jardin en installant plusieurs couches de pierres naturelles posées les unes sur les autres.

La forme de la terrasse de la piscine est née de ma passion pour les voiliers et de mon amour pour les bateaux. Elle devait être en bois et faire penser au pont d’un bateau. C’est aussi pour cela que j’ai surnommé cette terrasse « le pont de la piscine ». Ce qui rayonne du plancher en bois, c’est sa chaleur et son caractère naturel. Marcher pieds nus sur des planches en bois est une sensation qui me rappelle mes magnifiques excursions sur un voilier. Les passages et les cloisons ont également été recouverts de lattes en bois. Durant la pose, nous avons dû faire en sorte de répartir uniformément les planches et les jeux entre les planches sur toute la surface. Les vis de fixations devaient bien entendu être invisibles.

Un système de contre-courant installé ultérieurement

La taille de la piscine est de 3,5 x 10 m. Cette longueur est largement suffisante pour y nager au quotidien. Afin de pouvoir tester les limites de ma condition physique, j’y ai ultérieurement fait installer un système de contre-courant dont le fonctionnement est basé sur le principe d’un moteur de bateau, plus concrètement d’une hélice, et qui est donc pratiquement silencieux.

La piscine est équipée d’une goulotte de débordement pour que je puisse profiter de la vue tout en nageant. Aucun obstacle n’entrave le regard, à la différence de ce qui peut être observé dans le cas des piscines de type « skimmer » – le niveau de l’eau atteint le bord de la piscine et vous procure ainsi un sentiment de liberté. Le système de débordement permet d’évacuer également immédiatement toutes les impuretés qui se trouveraient dans la piscine. Le nettoyage est minime. La goulotte de débordement a été associée à un bord en granite afin de garder une apparence naturelle.

Remplacement des équipements techniques et coloration de la piscine

La piscine en elle-même est en Polystone. Grâce à ce matériau, il est possible de changer les équipements techniques nécessaires en fonction des besoins et ce, pour un prix acceptable. Cela facilite donc le montage des réflecteurs sous-marins, des escaliers, des jets de massage et des puits d’enroulement destinés aux lamelles solaires qui sont installées sous l’eau.

J’ai opté pour une piscine de couleur blanche qui permet de mettre en valeur le jeu naturel des couleurs au soleil, dans le vent, sous la glace et sous la neige. Il est ainsi possible de profiter d’une symphonie d’effets lumineux. Il est important pour moi que la piscine reste remplie d’eau durant la période hivernale et que je ne me retrouve pas face à un grand trou sombre et vide.

Une économie de temps et d’énergie

Les équipements installés doivent procurer un maximum de confort. La technologie de mesure et de dosage fonctionne de manière automatique. Le chlore est produit par électrolyse, à partir d’acide chlorhydrique médical. Je n’ai donc besoin d’aucun stabilisateur pour produire le chlore. Aucun produit chimique complémentaire n’est nécessaire. Les frais de production de chlore peuvent être réduits en installant des lampes UV qui tuent les microorganismes. La masse filtrante est formée de matériau filtrant actif AFM et elle est produite à partir de verre traité. La puissance de filtration est sensiblement plus élevée que celle du sable quartzeux. Et cela permet également de réduire la consommation en chlore. J’effectue le rinçage des filtres à la main, cela me prend entre 5 et 10 minutes par semaine. La pompe de filtration est équipée d’un convertisseur de fréquence qui permet d’adapter sa vitesse à la circulation nécessaire et donc de faire des économies d’énergie.

Pour maintenir l’eau à une température agréable, j’ai recours à des lamelles solaires. J’ai également raccordé ma piscine au système de chauffage solaire dont je disposais déjà. Je suis ainsi capable de maintenir la température de l’eau à 26 – 30 °C.

Du bonheur et de la relaxation

Ma première saison de baignades arrive lentement à sa fin. Je n’aurais jamais imaginé pouvoir profiter de tant de bonheur et de relaxation. L’eau cristalline vous donne des sensations extraordinairement agréables. Grâce à une séance quotidienne de natation, ma condition physique s’est améliorée de 100 %.